Vernissage

   A R T S a u z e t

 

 

www.artsauzet.org      

L'automne sous les feux de la 16e exposition

 

C'est en pleine lumière que s'est déroulée la 16e edition d'ARTSauzet - du 31 octobre au 4 novembre 2018.

En effet, 6 artistes, sous le signe de la parité, se sont rencontrés pour le plaisir des amateurs.

A travers une approche cassique : le tournage du bois que Jean Pierre propose à partir de différentes essences d’arbres qu’il trouve sur le causse du Lot; les peintures à l’huile ou à l’acrylique de FraLe avec des représentations du ciel, de l’eau, des reflets, de la nature ;

Autre facture, celle de Guusje qui réalise ses peintures sur fond blanc et témoigne de l’importance de la campagne avec ses basse-cours et ses coqs

Pour le style contemporain, les créations originales de Gabrielle qui conçoit des bijoux en papier, en laine ou en tissu associés à des fils, des perles, etc.. ou encore les éclairages de Bruno réalisés à partir de bambous agrémentés de LED laissant apparaitre la fibre végétale des feuilles. L’une des œuvres de Daniel a acceuilli le visiteur avec ses flammes d'acier, un matériau qui impose des contraintes particulièrement fortes pour élaborer des sculptures, généralement accompagné de petits personnages.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

***

Nouveau printemps, nouveaux talents pour la 15e exposition !

Avec ses aquarelles, Catherine décline en noir et blanc avec quelques pointes de couleurs la notion de vide,

de tourbillons, mais aussi de l’eau et de la vie dans une série qu’elle a intitulé « l’arrière pays ».

Les bijoux en macramé de Justine sont véritablement exclusifs car elle associe pierre, nœuds et fils de couleur pour obtenir de belles parures de cou, d’oreilles ou de poignets.

Quant à Marianne, elle a décidé un jour de transformer les cartons de ses puzzles en morceaux de verres et de pierres et de les assembler. Résultat : des mosaïques en 3 dimensions, de taille et d’harmonie différentes.

Avec ses peintures acryliques ou à l’huile FraLe s’exprime à travers une gamme de bleu et ses multiples déclinaisons pour des représentations figuratives et abstraites.

La sculpture en argile des petits hommes assis d’Elodie se décline également à travers des portraits d’hommes et de femmes où le blanc naturel du matériau donne le relief aux expressions des personnages.

Réalisées à partir de mèches de laine qu’elle teint les créations de Sophie se transforment en chapeaux, écharpes ou vêtements d’une seule et unique pièce, sans aucune couture !

 

***

 

La 14e édition ARTSauzet (31 octobre 5 novembre 2017) organisée par l’association LALF et devant permettre d’élargir un peu plus l’audience des artistes – comptait cette fois-ci sept créateurs.

Selon les membres de l'association,"avec des œuvres, très diversifiées, ARTSauzet présente quelques uns des aspects de l’immense conception artistique.

"A travers ce petit panorama, l’art de la gravure de Julia Barton est une technique aux couleurs subtles qui permet d’effectuer un nombre de représentations sur papier assez limité et des monotypes.

"Catherine Milliet livre ses « Pépettes », des figures féminines en raku, en céramique, ou en porcelaine qu’elle a décorées, superposées, travaillées – dit-elle – comme du tissu !

Bagues, colliers, chaînes et bracelets ont un point commun - peu commun d’ailleurs puisqu’ils sont conçus et réalisés par Janick Guittard, à partir de ….. boutons !! la métamorphose de matériaux abandonnés.

"Avec ses récents tableaux à l’huile ou à l’acrylique, Frale poursuit ses représentations de la nature, de l’océan et des reflets dans l’eau qu’elle affectionne particulièrement.

"Quant à Chantal Lumineau elle permet de redécouvrir la porcelaine émaillée, et de découvrir la lithophanie …. une technique particulièrement délicate car la finesse de la porcelaine offre une magnifique transparence.

"Les croquis et dessins de Christone révèlent un amour intense de la vie à travers des personnages mythiques, plus ou moins imaginaires, et dans un style relativement atypique.

Enfin, et pour terminer à travers un clin d'oeil à notre civilisation, les sculptures en métal de Philippe Gigot (dont certaines à l’extérieuri s’apprêtent à visiter la petite galerie ! En vérité, il s’agit d’outils usagés ou cassés que Philippe travaille et assemble à l’arc électrique, afin de représenter quelques uns des fétiches et totems de la société dans laquelle nous vivons, que nous avons contribués et contribuons chaque jour à élaborer !

 

***

 

Le WE de l'Ascension - du 24 au 28 mai 2017 - restera certainement dans tous les esprits en raison des températures enregistrées dans le sud-ouest de la France, mais également .... en raison de la 13e édition d'ARTSauzet qui s'est déroulée, une nouvelle fois, dans un village du Quercy Blanc, dans le Lot.

Malgré la canicule, cette 13e édition a accueilli une centaine de visiteurs qui ont fait connaissance avec de nouvelles techniques d'expression artistique.

Et le Livre d'Or témoigne de l'intérêt suscité par les six artistes dont les créations réalisées à partir du cuir, du calcaire, du dessins, du bois, du fil de fer ou encore de la peinture et du pastel.

Un véritable kaléidoscope artistique, témoignage de l'imagination extraordinaire des créateurs, mais aussi des visiteurs qui ont ressenti le plaisr de l'imaginaire.

En soirée du premier jour de l'exposition et après présentation des artistes, le vernissage organisé par l'Association Les Amis de Lou Faouré s'est poursuivi entre amis et connaissances passionnés par la représentation artistique.

 

 

***

 

Une nouvelle fois les amis et amateurs d'art se sont déplacés afin de découvrir les nouveautées présentées lors de cette 12e édition ARTSauzet.

Lors du vernissage, également suivi par quelques élus locaux, les oeuvres de 8 artistes ont été dévoilées.

La ville de Venise, celle qui se cache loin des touristes a séduit Nina Adler à travers des photographies et des lithographies. Les représentations figuratives ou abstraites de la nature, réaisées par FraLe dans les tons ocres et jaunes ont offert un coup d'éclat à une journée particulièrement pluvieuse. Frédérique Dessane insère des fleurs et feuilles sur ses créations de bijoux en bronze et argent. L'enthousiame d'Ingrid Paul pour la céramique se manifeste à l'évidence dans pots et bols en raku. Quant à Georges Defait dont la devise est "un jour sans copeau est un jour sans soleil", il adore tourner le bois et l'associer à d'autres matériaux. Les toiles de Geneviève Gallas sont aussi abstraites que ses gouaches sont concrêtes, avec des représentations d'écorce ou de racines d'arbres.

Mireille Calvet a soumis une toile unique avant de s'aventurer prochainement et dévoiler l'ensemble de ses talents, tandis que Hervé Roffin a embarqué les visiteurs vers le Canada pour découvrir les capteurs de rêves des légendes indiennes.

Un vernissage très réussi por cette session d'Autmne qui a été cloturée par Jérome et quelques notes de son instrument préféré, le violon.

 

***

 

Lors du vernissage de cette 11e exposition, huit artistes présentaient leurs nouvelles créations avec des formes, des couleurs, des supports et des techniques très variés.

Le bois, à travers l'orme, le buis, l'acacia, le frêne, le chêne et le poirier, est façonné par Thierry Fontanini, tandis que Jean-Louis Simon récupère et ponce les douelles sur lesquelles il représente des scenettes villageoises.

La pierre, avec le calcaire, le marbre ou le grès, permet à Hugo de sculpter avec passion tandis que le bronze et l'argent avec incrustations de végétaux amènent Frédérique Dessane à créer des bijoux uniques. Quant à Orlane Zavaroni et ses céramiques, elle crée un monde animalier qui fait réver les adultes.

Applicables aussi bien sur bois que sur pierre, les pigments s'associent parfaitement au papier ou à la toile des tableaux de Julia Barton, de Christone ou de Frale.

Plus de 160 visiteurs ont donc découvert ces créations célébrées par quelques notes de guitare lors du vernissage au soleil couchant en présence de quelques personalités locales.

 

***

 

L'été de la Saint Martin était au rendez-vous de la 10e édition d'ARTSauzet du 7 au 11 novembre 2015 .... Véritable enchantement pour le vernissage de cette exposition qui a reuni de très nombreux amis autour de huit artistes sous les accords d'un trio à cordes qui a interprété quelques morceaux de musique traditionnelle irlandaise.

Ce long week-end du 11 novembre a permis aux amateurs d'art de découvrir les techniques mixtes de Bernadette Vialas, les aquarelles abstraites de Catherine David, les huiles de Françoise Leclerc, les céramiques d'Ingrid Paul, les bijoux en fil d'argent de Muriel Barthélémy ou encore les sacs en tissu d'ameublement et velours de Raphaëlle Reghezza, les photographies du Sud-Ouest sur papier ou sur aluminium de Tony Priestley et les aquarelles de Nelly Fillod.

 

***

 

Lors du 9e versnissage d'ARTSauzet, le 13 mai 2015, de très nombreux amateurs s'étaient donné rendez-vous pour découvrir les oeuvres des huit artistes présents tandis que le violon de Jérôme émerveillait les oreilles.

Durant les 5 jours du week-end de l'Ascension, près de 150 visiteurs se sont familiarisés avec les créations et photographies artistiques de Pierre Pétric, les imposantes céramiques d'Agnès Voye Chapelet ou les aquarelles des oiseaux observés par Louise L. Ils ont également eu le loisir de découvrir les arbres miniatures ainsi que les tirages sur alu des macrophotos de Suzie Coulton ou encore les acryliques vernissées de Dominique Stassar; ils se sont attardés devant les bijoux en argent de Muriel Barthélemy ou les peintures de Françoise Leclerc qui joue l'abstraction avant de se passionner pour les sculptures metalliques de Francis Candau.

 

***

 

La session d'automne d'ARTSauzet 2014 a accueilli plus de 130 amateurs d'art durant les 5 jours de la 8e exposition.

L'enthousiasme, toujours le même a permis à sept artistes de révéler la richesse des techniques présentées, notamment lors du vernissage qui s'est déroulé dès le premier jour.

Gérard Lauret, avec ses sculptures en buis et en aubépine a subjugué la plupart des visiteurs. Gabrielle Hondius a su décliner les boites à oeufs et les artichauds dans à travers de très belles céramiques. Katherine Garnier a charmé la sensibilité avec des collages et des pigments. Frédérique Dessane a révélé l'art de la pâte d'argent pour réaliser des bijoux uniques. Les poupées de Karolinda ont séduit les amateurs de talismans tandis que la laine du terroir de Jolanda Van de Laar permettait de s'émerveiller. Enfin les huiles et acryliques de Françoise Leclerc entrainaient les visiteurs au bord de l'eau et de ses reflets.

 

***

 

Lors du vernissage de la 7e édition d’ARTSauzet - qui s’est déroulé du 7 au 11 mai 2014 - il a été rappelé que l’association Les Amis de Lou Faouré a été créée en 2011 afin de permettre aux amateurs de côtoyer les différents styles artistiques, à l’occasion de deux expositions annuelles, en mai et en novembre.

Pour cette 7e exposition, six créateurs ont décliné quelques unes des techniques artistiques.

En créant des poupées, des peintures acryliques ainsi que des kakémonos, Karolinda s’amuse hors des sentiers battus.

Raphaëlle Regghezza a dévoilé les astuces de ses sacs en tissu, qui sont originaux et très pratiques.

Passionnée par les pastels qu’elle adore travailler Françoise Escubier fait vivre la nature à travers ses tableaux.

Gabrielle Hondius a exposé les différentes étapes de la création et de la cuisson de ses céramiques utilitaires, élégantes et parfois cocasses, alors que Françoise Leclerc a fourni quelques explications quant aux différentes techniques (huile, acrylique ou aquarelle) utilisées pour ses toiles.

Les pendentifs, bracelets et boucles d’oreilles réalisés notamment en pâte d’argent par Frédérique Dessane ont vraiment séduit les visiteurs ; une technique relativement nouvelle qui a d’ailleurs fait l’objet, vendredi après-midi d’un atelier-découverte.

Une petite brochure de présentation des différents artistes était à la disposition de quelque 120 visiteurs qui ont découvert de nouveaux talents au cours de ces cinq jours d’exposition, comme en témoigne le Livre d’Or.

 

 

 

La 6e exposition ARTSauzet s'est déroulée à la petite galerie Lou Faouré pendant le week-end de la Toussaint;

les amoureux de l'esthétique et de la beauté artistiques s'y étaient donné rendez-vous, notamment lors du vernissage en chansons, le 31 octobre 2013.

 

Une centaine de ces passionnés ont en effet tenu à soutenir les artistes, généralement installés à proximité du village.

A cette occasion, les visiteurs ont découvert une nouvelle "palette" de huit créateurs. Leurs commentaires recueillis dans le Livre d’Or d’ARTSauzet témoignent de ce partage ressentis par ces amateurs de représentations liées à l'art.

Ils ont ainsi pu découvrir les corbeilles, malles, plateaux, sacs et paniers de Julie Stierer, réalisés à partir de matières sauvages; les cuirs souples et résistants de Marie-Jeanne Vuillerme à travers des sacs, pochettes et ceintures entièrement à la main, ou encore ma laine des moutons de Jolanda Van de Laar. Les bagues et boucles d'oreilles d'Hervé Roffin représentant des mini-tableaux uniques ont été très appréciés, tout comme les photographies de filets de pèche réalisées par Didier Gaillien, ou les céramiques d'Ingrid Paul, très influencée par les arbres. Enfin, les aquarelles, huiles et acryliques de Françoise Leclerc qui représente essentiellement la nature, ainsi que le monde de la poterie de Toshiko Yasumoto et la calligraphie de son enfance ont su séduire les visiteurs.

Un « salon d'automne » qui, à travers de nouvelles animations, a permis de découvrir quelques unes des techniques captivantes de la créativité.

 

 

La précédente édition - la 5e -s'était tenue avec succès, pendant le week-end de la Pentecôte, du 17 au 22 mai 2013 avec un vernissage qui s'était déroulé dans une ambiance très bon enfant, avec la complicité d'une guitare et d'une voix, à la veille de la nuit européenne des musées, le vendredi 17 mai.

Autre innovation proposée dans le cadre de ce salon, l’Atelier Terre piloté par Ingrid qui avait permis, à une demi-douzaine d’enfants et d’adultes de s’initier aux techniques et à l’art de la poterie.

 

Au-delà de ces nouveautés très appréciées par l’ensemble des participants, l’association Les Amis de Lou Faouré, créée en 2011, avait permis à huit artistes, professionnels et amateurs, de présenter pendant ce week-end de Pentecôte, frais et humide, plus d’une centaine d’œuvres très variées.

Les évocations de félins créées en papier mâché par Lesley Powell accompagnaient les cartes de poèmes de Pierre Andral qu’elle a également illustrées au profit du Refuge canin de Cahors.

Les représentations minutieuses et figuratives réalisées au pastel et à l’aquarelle, par Nelly Fillod, étaient présentées en parallèle des photographies numériques de Didier Gaillien ; celui-ci concentrant l’essentiel de son travail sur le cadrage afin d’offrir à quelques détails matérialistes une touche véritablement abstraite et esthétique.

Avec les calligraphies et les poteries proposées par Toshiko Yasumoto, l’art traditionnel de l’écriture et les techniques spécifiques du Japon était particulièrement à l’honneur.

La fusion de l’art précolombien associé au baroque occidental soulignait les créations de bracelets et colliers réalisés en macramé par Quetzacoatl.

Les vases, verres, carafes en verre ou porcelaine, décorés par Valérie Burczyck ont suscité l’intérêt des visiteurs, tout comme les aquarelles et acryliques, traduisant la force de la nature, réalisés par Françoise Leclerc.

Les céramiques d’Ingrid Paul, admirablement travaillées dans les formes, les reliefs et les cuissons, sont de véritables témoignages de la maitrise de cet art.

 

Prochain R.V en mai 2019

 

pour la 17e édition d'ARTSauzet

ARTSauzet © 2018 • Privacy Policy • Terms of Use